Les randonnées à faire en Martinique

observatoire-phare-de-la-caravelle

Sept randonnées incontournables à faire en Martinique

Avec ses 250 kilomètres de sentiers répartis sur l’île, la Martinique est un paradis pour les randonneurs. Entre végétation tropicale, paysages désertiques, falaises et anses paisibles, les amoureux de la nature vont se régaler ! Courtes ou longues, accidentées ou faciles, les randonnées martiniquaises sont variées et raviront tout autant les néophytes que les marcheurs expérimentés.

Les sentiers de la Presqu’île de la Caravelle

Incontournable si vous visitez la Martinique, la Presqu’île de la Caravelle regorge plus qu’ailleurs de plages et de sentiers magnifiques. Situés dans une réserve naturelle classée Grand Site de France, les sentiers de la Presqu’île de la Caravelle offrent une diversité de paysages à couper le souffle. Forêt, mangrove, paysages côtiers : vous en prendrez plein la vue.

De nombreux choix s’offrent à vous :

  • La montée au phare de la Caravelle vous offrira de magnifiques panoramas sur la fameuse baie du Trésor, la baie du Diable, ainsi qu’une vue époustouflante sur presque toute la Martinique, les îlets du Robert et du François vers le sud, les pitons du Carbet à l’ouest et la montagne Pelée au nord-ouest.

 

  • Le petit sentier de la Caravelle, avec sa promenade d’1h30, est parfait si vous êtes avec des enfants. Petit conseil : prenez la direction du grand sentier et bifurquez à droite après la deuxième mangrove. Vous pourrez ainsi prendre un bain sur la plage de la baie du Trésor après avoir vu la mangrove et ses palétuviers.

 

  • Le grand sentier de la Caravelle propose une marche de 3h30. Vous y accédez en traversant le bourg de Tartane et prenant la piste en direction du Château Dubuc. Sa visite est incontournable pour découvrir son histoire et son parc.

 

  • Le sentier de Granjean, à l’entrée de Tartane, au rond-point à droite au départ de la base de Spoutourne, offre 1h30 de pur bonheur menant à la plage de Granjean, connue pour son sable blanc et ses eaux turquoise.

 

  • Les sentiers de la Pointe à Bibi : il y a aussi un départ (à droite de la station essence), derrière le château d’eau, dans des bois et à la découverte de plages secrètes.

phare table du diable

 

 

Le sentier de Trou Cochon et la Pointe du Vauclin

Une magnifique boucle d’environs 2 heures le temps d’une baignade, ne pas oublier ses maillots de bain. Au départ de Château Paille, prendre en face du hangar à bananes de Petite Grenade. Ce sentier  dévoile des paysages fantastiques avec des eaux turquoises, des cabanes de pêcheurs en bordure de mer, jusqu’à  la pointe du Vauclin, balayée par ses embruns et les vagues qui viennent frapper sur les rochers, le trou cochon pour la baignade sur sa petite plage aux palétuviers, sur le retour possibilité de croiser quelques chevaux qui brouteront dans leur enclos.

Niveau : facile.

La randonnée du Morne Larcher

Visible depuis toute la côte sud de l’île, le Morne Larcher est un ancien volcan aujourd’hui éteint, culminant à plus de 400 mètres. Il est situé dans la commune du Diamant.

La pente est forte et l’ascension est courte mais raide. La récompense vous attend à l’arrivée, avec un superbe panorama sur la baie du Diamant et son fameux rocher. Au retour, n’hésitez pas à piquer une tête à Petite Anse !

Niveau : difficile en raison de la pente abrupte et glissante.

La randonnée de la Savane des Pétrifications

Située à l’extrémité de la Presqu’île de Sainte-Anne, la Savane des Pétrifications est une petite zone quasiment désertique qui doit son nom à la présence aujourd’hui disparue de bois fossilisés.

La randonnée débute dans le sous-bois accolé à l’Anse à Prunes. Vous arrivez véritablement dans la Savane une fois la rivière de l’Étang des Salines franchie. Vous pourrez admirer la puissance des vagues à la Pointe d’Enfer et vous rafraîchir dans les eaux paisibles de l’Anse Trabaud.

Niveau : facile.

L’ascension de la montagne Pelée

Impossible de faire l’impasse sur l’ascension de la montagne Pelée, ce volcan encore en activité qui culmine à 1397 mètres d’altitude. Si la météo le permet, vos six heures de marche seront récompensées par une vue imprenable sur toute l’île.

Devenu Parc Naturel Régional, le site abrite à lui seul environ 40 % des espèces endémiques des petites Antilles. La végétation est somptueuse et si vous êtes attentif, vous croiserez aussi lézards et colibris !

Niveau : difficile.

La randonnée du Prêcheur à Grand Rivière

Cette randonnée très connue en Martinique débute au nord du bourg du Prêcheur, à proximité de Saint-Pierre. Le départ se fait très exactement depuis le parking de l’Anse Couleuvre.

Entre forêt tropicale luxuriante et magnifiques points de vue sur la mer, cette randonnée est un régal pour les amoureux de la nature. Elle n’est pas difficile mais longue : 3 heures environ pour un marcheur confirmé, 6 heures pour un débutant.

Il ne s’agit pas d’une boucle, pensez par conséquent à prévoir le retour. Les plus courageux peuvent le faire à pied, mais sachez que les pêcheurs de Grand’ Rivière peuvent venir vous récupérer à l’heure prévue et vous épargner de nombreux kilomètres.

Niveau : moyen en raison de la distance.

La randonnée Anses d’Arlet – Grande Anse

La randonnée relie le bourg des Anses d’Arlet à Grande Anse par le sentier du Morne Champagne. Longez la plage du bourg et entamez la montée du Morne, tout en admirant la vue sur les Anses d’Arlet.

Vous apprécierez un autre panorama magnifique en redescendant sur Grande Anse. Profitez d’une bonne baignade à l’arrivée ! Cette petite randonnée peut facilement se faire en famille.

Niveau : facile.

Visiter la Martinique : les plus beaux sites de l’île aux fleurs

martinique-lieux-a-visiter

Visiter la Martinique : les lieux à ne pas manquer

Découverte en 1502 par Christophe Colomb, la Martinique offre une grande diversité de paysages. Forêt tropicale luxuriante, fonds marins à couper le souffle, villes et villages charmants, plages de sable blanc… Il y en a pour tous les goûts et toute la famille. Vous êtes plutôt farniente ou randonnée ? Culture ou nature ? Voici quelques lieux à explorer si vous visitez l’île aux fleurs.

La Martinique côté nature : les plus belles plages et randonnées

Visiter la Martinique, c’est d’abord profiter de ce qu’elle a de plus beau à vous offrir : sa nature.

Les plus belles plages

Impossible de visiter l’île aux fleurs sans profiter de ses plages paradisiaques ! En voici quelques-unes à ne pas rater :

  • La plage des Salines: située près de la ville de Sainte-Anneest probablement la plus connue de Martinique et offre un vrai décor de carte postale avec ses eaux limpides, son sable blanc et ses cocotiers.

 

  • Les Anses d’Arlet : situées tout autour du petit village des Anses d’Arlet, les plages aussi appelées anses sont ici très familiales et parfaites pour le snorkeling. De plus, le pittoresque village des Anses d’Arlet propose un grand choix si vous êtes à la recherche d’une location de villa en Martinique.

 

  • La plage du Diamant est idéale pour les amateurs de vagues et offre une vue imprenable sur le fameux Rocher du Diamant, magnifique spot de plongée. C’est aussi la plage la plus longue de Martinique 4 km de sable blanc.

 

  • Depuis la plage du Carbet, vous pourrez admirer la montagne Pelée  et fouler le même sol que Christophe Colomb – c’est ici qu’il aurait débarqué en 1502 – et Gauguin, qui vécut quelques mois dans le village.

Les plus beaux sentiers de randonnées

La Martinique est un paradis pour les amateurs de randonnées. Il y en a pour tous les niveaux, de la petite promenade d’une heure à l’ascension d’un volcan en activité !

Point culminant de la Martinique, la montagne Pelée s’élève à 1395 mètres d’altitude. Son ascension est très physique mais quelle récompense quand vous arrivez au sommet ! Si vous êtes en bonne santé, ne manquez pas cette expérience unique.

La presqu’île de la Caravelle propose plusieurs sentiers, pour des randonnées d’une heure à une demi-journée. En chemin, admirez la diversité des paysages, la vue sur la mer, les petites plages de sable rouge de la Pointe Rouge et les ruines du château Dubuc.

Le sentier qui relie Grand Rivière à Anse Couleuvre est l’une des plus belles randonnées à faire en Martinique. En six heures de marche – prévoyez le retour en bateau -, vous découvrirez des paysages somptueux,  entre forêt tropicale luxuriante, cascade et superbes panoramas sur les anses et la mer.

La Martinique côté culture : les villes et musées à découvrir

Les villes à visiter

Si la nature martiniquaise est splendide, ses villes et musées méritent également un petit détour.

La ville de Saint Pierre est ainsi une ville très émouvante à visiter. Classée ville d’art et d’histoire, elle était la capitale de la Martinique, surnommée « le petit Paris des Antilles » et premier port de l’île au 19e siècle.  En 1902, la montagne Pelée entre en éruption et détruit entièrement la ville en quelques secondes.

En se promenant aujourd’hui dans la ville reconstruite, on découvre les vestiges de la cathédrale Notre Dame, du quartier du Figuier ou du cachot de Cyparis, du nom du dernier prisonnier l’ayant occupé et qui selon la légende fut le seul survivant…

Vous pouvez également consacrer une demi-journée à Fort de France, pour découvrir quelques beaux bâtiments comme la cathédrale Saint –Louis, la bibliothèque Schoelcher, le palais de justice ou encore le grand marché couvert.

Les musées à faire en famille

La Martinique, ce ne sont pas que des plages de sable blanc : c’est aussi une culture d’une grande richesse dont il serait dommage de se priver. Si vous voyagez en famille, voici deux musées qui plairont aux petits comme aux grands.

Le musée de la banane permet d’en découvrir plus sur un des piliers de l’économie de l’île. Le parc du musée compte plus de cinquante variétés de bananes. Le parcours est ludique et parfait pour les gourmands puisqu’on vous propose bien entendu plusieurs dégustations.

À Sainte-Marie, la distillerie Saint James abrite aujourd’hui le musée du rhum de Martinique. La vieille demeure de style colonial, datant de 1875, est une merveille à visiter. Les enfants seront ravis d’embarquer dans « le train des plantations » pour faire le tour des champs de canne à sucre et de bananes autour de la distillerie. La dégustation sera, quant à elle, réservée aux adultes !

L’habitation Clément est également un incontournable de la Martinique. Classée monument historique depuis 1996, elle recèle de trésors en lien avec le rhum. Il faut savoir que l’ancienne distillerie s’est muée en musée abordant la fabrication du rhum. Elle est aussi le siège de la Fondation Clément. L’endroit est également notoire pour son parc botanique, de 16 hectares et composé de plus de 300 arbres et différents types de plantes tropicales. Il y a également une palmeraie disposant d’une trentaine d’espèces, incluant par la même occasion un verger ainsi qu’un champ de canne à sucre. Quant à la fondation Clément, elle est destinée au patrimoine, à l’histoire ainsi qu’à mettre en avant les artistes de l’art moderne et contemporain au niveau des Caraïbes. N’hésitez plus et venez découvrir ce lieu unique !

Un autre haut-lieu de la nature en Martinique, le jardin de Balata. Sis à une dizaine de kilomètres du centre-ville de Fort-de-France, il exhibe une grande collection de plantes. Cette collection est personnelle puisque c’est Jean-Philippe Thoze, le propriétaire, qui l’a fondée lui-même. Ce jardin dispose d’un parcours entre les arbres, pour permettre aux gens de découvrir les différentes espèces. Avec plus de 3000 espèces tropicales, soyez époustouflé par la diversité proposée !

Si vous souhaitez tout savoir sur la canne à sucre, visitez la maison de la canne à sucre. Située dans la ville de Trois-Îlets, cette dernière retrace l’histoire de la canne à sucre sur plus deux siècles. Que ce soit sous les régimes esclavagistes ou bien les usines plus contemporaines, vous saurez tout sur la chronologie de cette matière si importante dans l’économie locale.

Le château Depaz, pour tous les passionnés de rhum, risque d’être un endroit propice pour eux. Vous pourrez visiter celui-ci et découvrir aussi un savoir-faire singulier. Ce rhum agricole est issu d’une histoire familiale, et le château en est donc la preuve. Étant séculaire, cette maison a donc une histoire riche à vous dévoiler. N’hésitez plus et venez visiter le château Depaz !

Aller en Martinique, cela signifie inéluctablement qu’il faut visiter des distilleries, qui font partie des symboles forts de l’île. Le rhum est une des richesses les plus importantes de la Martinique. En outre, il faut savoir que depuis 1996, le rhum s’est vu délivrer le label AOC (appellation d’origine contrôlée), signe d’excellence et de grande qualité. Voici une liste non-exhaustive des distilleries à voir :

  • Distillerie Neisson : autre distillerie située au nord de la Martinique, dans la commune du Carbet. Comme pour la plupart de ses homologues, elle bénéficie du label AOC pour son rhum agricole. Par ailleurs, Locations Vue Turquoise propose de louer l’habitation Neisson et offre une visite personnalisée de la distillerie par le maître de chai.

 

  • Distillerie Simon : datant du 18ème siècle, cette distillerie a, sur place, cinq cuvées de rhums blancs et vieux. La distillerie est vraiment située en plein milieu du champ de canne à sucre. De plus, sachez que cette dernière distille les rhums Clément.

 

  • Distillerie JM : située à Macouba, au nord de la Martinique, la distillerie JM est un établissement fondé à la fin du 17ème siècle. Il faut savoir que cette distillerie est toujours en activité et que la canne de sucre est coupée juste au-dessus de cette dernière. Il s’agit donc d’une production plus que locale. Sachez aussi qu’il est possible de faire la visite de l’exploitation en jeep.

 

  • Distillerie Saint-James : depuis la fin du 18ème siècle, est distillé le rhum blanc agricole Saint-James. Il faut se rendre dans la ville de Sainte-Marie pour visiter la distillerie. Les rhums sont aussi d’appellation AOC.

 

  • Distillerie Depaz : nous avons parlé du château un peu plus haut, il faut également visiter la distillerie. Il faut savoir que le domaine est situé au pied de la montagne Pelée. Le rhum agricole proposé bénéficie, lui aussi, de l’appellation AOC.

Le François c’est avant tout un formidable spot de Kitesurf ! Et c’est un pro qui en parle !

Le Kyte avec José Garcia

Retrouvez toutes nos locations au François sur

http://www.locations-vue-turquoise.com/index.php?p=accueil

Studio de la Mer
Studio Le François 1 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 10 m 475 €
pour 7 nuits
425 €
pour 7 nuits
Cabane de Thalemont
Bungalow Le François 1 Ch. Clim Piscine Wifi 500 m 450 €
pour 7 nuits
Bungalow de Thalemont
Bungalow Le François 1 Ch. Clim Piscine Wifi 500 m 450 €
pour 7 nuits
Studio de la Mer Haut
Studio Le François 1 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 10 m 525 €
pour 7 nuits
468 €
pour 7 nuits
La Case de Cassandre
Bungalow Le François 1 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 300 m 870 €
pour 7 nuits
500 €
pour 7 nuits
Le Bungalow de Laetitia
Bungalow Le François 1 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 500 m 525 €
pour 7 nuits
Les PALMIERS ROUGES
Bungalow Le François 2 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 2000 m 950 €
pour 7 nuits
690 €
pour 7 nuits
Ti Frégate
Bungalow Le François 2 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 30 m 800 €
pour 7 nuits
723 €
pour 7 nuits
Les Palmiers Royaux
Villa prestige Le François 4 Ch. Clim Piscine Wifi 500 m 2100 €
pour 7 nuits
1530 €
pour 7 nuits
Fleur de la Prairie
Villa Le François 2 Ch. Clim Piscine Wifi 300 m 575 €
pour 7 nuits
La Maison de la Prairie
Bungalow Le François 2 Ch. Clim Piscine Wifi 500 m 1100 €
pour 7 nuits
750 €
pour 7 nuits
Cabo del Este
Villa prestige Le François 1 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 1000 m 800 €
pour 7 nuits
Le Chalet Vapeur
Bungalow Le François 2 Ch. Clim Piscine Wifi 5000 m 850 €
pour 7 nuits
Perle Florine
Villa prestige Le François 3 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 1500 m 950 €
pour 7 nuits
Galinette
Villa prestige Le François 3 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 1500 m 1950 €
pour 7 nuits
950 €
pour 7 nuits
Cap Sérénité
Villa Le François 2 Ch. Clim Piscine Wifi 200 m 1000 €
pour 7 nuits
Pélican Hill
Villa Le François 2 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 500 m 1000 €
pour 7 nuits
Bleu Camaïeu
Villa prestige Le François 3 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 0 m 1950 €
pour 7 nuits
1400 €
pour 7 nuits
Au dessus des flots
Villa Le François 3 Ch. Clim Vue sur mer Wifi 15 m 2100 €
pour 7 nuits
1500 €
pour 7 nuits
Maison du Cap
Villa prestige Le François 3 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 300 m 2550 €
pour 7 nuits
1600 €
pour 7 nuits
Flot de Vie
Villa Le François 4 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 30 m 2200 €
pour 7 nuits
1620 €
pour 7 nuits
Seuls au Monde
Villa prestige Le François 5 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 3000 m 1700 €
pour 7 nuits
Mandarine Coco
Villa prestige Le François 4 Ch. Clim Piscine Wifi 200 m 2000 €
pour 7 nuits
1700 €
pour 7 nuits
Sélimène
Villa prestige Le François 4 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 15 m 2660 €
pour 7 nuits
1845 €
pour 7 nuits
Villa Aloha
Villa Le François 4 Ch. Clim Piscine Wifi 300 m 2000 €
pour 7 nuits
Fuchsia
Villa Le François 5 Ch. Clim Piscine Wifi 300 m 950 €
pour 7 nuits
Azur’O
Villa prestige Le François 2 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 100 m 2000 €
pour 7 nuits
Outre-Mer
Villa prestige Le François 4 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 2000 m 3500 €
pour 7 nuits
Hacienda des Fonds Blancs
Villa Le François 3 Ch. Clim Piscine Vue sur mer 300 m 1300 €
pour 7 nuits
Case Grande
Villa prestige Le François 2 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 80 m 865 €
pour 7 nuits
Villa Mayo
Villa prestige Le François 4 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 800 m 2000 €
pour 7 nuits
Aquarelle
Villa Le François 2 Ch. Clim Piscine Vue sur mer Wifi 50 m 1200 €
pour 7 nuits

Chanter Noel aux Antilles

En décembre comme le veut la tradition aux Antilles et partout en Martinique, il y a des « Chanter Noël », le chant des cantiques aux rythmes créoles.
A ne pas manquer, de bonnes soirées assurées traditionnelles, pour vivre des moments authentiques.

JM-signature-blog-LVT

Le Bélé en Martinique

Le bélé est la danse traditionnelle issue de l’abolition de l’esclavage
le 22 mai 1848 en Martinique, adopté sous l’impulsion de Victor Schoelcher.

Le bélé est une musique danses et contes entrainants des esclaves au rythme des tambours et percussions.

La Maison du Bélé à Sainte Marie
Exposition permanante « Bélya Bélé A »
Ce temple dédié au bèlè propose l’ exposition permanente « Bélya Bèlè a » qui retrace l’histoire de ce patrimoine artistique rural et celle des personnages l’ayant marqué.Visite libre ou visite guidée de groupe, l’ exposition peut être visitée du lundi au vendredi de 9h à 16h et samedi de 9h à 12h.
Tarif par personne :
Visite guidée : 4€
Visite+initiation : 6€
Groupe +de 10 personnes : 5€

JM-signature-blog-LVT

 

 

 

JM@Locations-vue-Turquoise.com

L’histoire de la Martinique – Les dates marquantes

Avant 1493 : Populations Arawaks et Caraïbes se sont succédées dans les Petites Antilles en provenance du Nord-Est de l’Amérique du Sud (Orénoque – Vénézuéla).

1502 : Christophe Colomb découvre la Martinique.

Septembre 1635 : Pierre Belain d’Esnambuc débarque à la Martinique et construit au lieu de son débarquement le Fort Saint Pierre, à l’origine de la Ville du même nom.

1635 / 1654 : Cohabitation chaotique entre Colons et Caraïbes. Ces derniers sont cantonnés sur la Capesterre (Zone de Grand-Rivière au François).

1636 : Introduction des premiers esclaves en provenance du continent africain dans les Antilles Françaises.

1658 : Quasi-élimination des Caraïbes par les Européens.

1685 : Etablissement du « Code Noir » de Colbert qui, en 60 articles, régit officiellement jusqu’en 1848, la vie des esclaves.

1662 à 1848 : Plein développement de l’économie de plantation et de l’esclavage.

1848 : Abolition de l’esclavage et introduction progressive de la main d’œuvre Indienne.

8 Mai 1902 : Eruption de la Montagne Pelée et destruction de la ville de Saint-Pierre (la « Venise des Caraïbes ») 30 000 morts.

19 Mars 1946 : La Martinique devient Département français. Elle est représentée par 4 Députés et 2 Sénateurs.

1982 : Avec la loi de décentralisation, la Martinique devient une région. De nos jours, la Martinique est à la fois une région et un département.

Les Tortues en Martinique

Bonjour,

« Nager avec une tortue ! »

Et oui ! Vous avez les yeux écarquillés, emplis de lumière, à l’idée de vivre un tel moment, un peu comme un enfant à l’approche de Noël !

J’ai une bonne nouvelle : c’est possible et c’est sur les  plages de Martinique ! Anse Noire, les Anses d’Arlet… Un moment de calme, comme si la nature nous ouvrait son intimité le temps d’une danse.

Ce que vous ne savez peut-être pas c’est que d’autres moments privilégiés de la vie des tortues se déroulent sur les plages de Martinique : la ponte puis l’éclosion appelée « Emergence »!

Principalement deux variétés de tortues viennent pondre sur nos plages : les tortues imbriquées( Karet) et les tortues Luth.

La tortue Luth (Dermochelys coriacea) est la plus grande tortue du monde avec sa carapace qui peut atteindre presque 2m et son poids qui peut avoisiner la tonne chez les mâles. C’est également la seule tortue marine à ne pas posséder d’écailles sur sa carapace, mais une peau bleutée tachetée de blanc ayant l’aspect d’un cuir velouté.

Grande voyageuse, elle vit de préférence dans les eaux chaudes de l’Océan Atlantique, Indien, Pacifique et en Mer Méditérannée. Certaines Luth ont cependant été observées dans les eaux froides de Norvège. Son alimentation est composée essentiellement de méduses (qu’elle confond malheureusement parfois au péril de sa vie avec des sacs plastiques), mais aussi de poissons ou crustacés.

tortue luth sur plage du Diamant en Martinique

tortue luth sur plage du Diamant en Martinique

Elles viennent pondre sur les plages de Martinique, plus particulièrement entre mars et juin. Elles arrivent généralement de nuit, 2 heures avant la pleine mer (marée haute), creuse son nid avec ses nageoires arrières qu’elle incurve en forme de grosses spatules, puis pond un peu plus d’une centaine d’oeufs parmi lesquels un certain nombre sont infertiles. Elle reviendra ainsi pondre 5 à 7 fois durant la saison. 60 à 62 jours plus tard, les oeufs donnent naissance à de minuscules tortues d’environ 7 cm, qui émergent du sable pour se rendre à la mer… et qui, si elles échappent à leurs nombreux prédateurs (chiens, crabes, carnassiers marins, oiseaux, etc), reviendront peut-être quelques années plus tard pondre à leur tour dans cette même région…

K.M. (merci à Isa.B. pour ses recherches)

Le rhum de Martinique et les distilleries

* Les Rhums en Martinique *

Les meilleures recettes de cocktails de la Martinique

Les Rhums

Le Rhum est l’alcool traditionnel de la Martinique comme l’est le Pastis dans le Midi.
Bien sur le goût varie selon les marques, comme chaque rhum a sa particularité. Mais on trouve plusieurs sortes de rhums : le blanc, le paille, l’ambré, le vieux et le hors d’âge.

Le rhum blanc est le rhum jeune, juste après avoir été distillé. Le rhum paille est un rhum jeune ayant vieilli 6 mois en fûts de chêne. L’ambré est un rhum vieux de 1 à 3 ans selon les marques. Le vieux est un rhum de plus de 3 ans d’âge et enfin le hors d’âge a vieilli plus de 10 ans dans les fûts.
Les rhums blancs et paille sont tirés entre 50° et 62° alors que les rhums ambrés et vieux se situent entre 40° et 48°.

« La route des Rhums » est l’invitation à une promenade à travers les nombreuses distilleries. Vous y découvrirez l’histoire de la canne à sucre et de la fabrication du rhum.

Les Cocktails à base de Rhum

Le Rhum se boit aussi bien « sec » qu’en cocktails. Voici quelques recettes pour vous donner des idées et ensuite à vous de faire preuve de créativité pour savourer ce délicieux aromate qu’est le Rhum. A consommer avec modération bien sûr…

Le Ti Punch

1 cuillère de sucre de canne ou 1 volume de sirop de canne
1 petit morceau de citron vert (faire fondre le sucre avec le jus du citron avec une petite cuillère)
2 volumes de rhum
Ne pas rajouter de glaçon, sauf pour les z’oreilles (touristes)

Cuba Libre

– 1 volume de Rhum vieux
– mettre du sirop de canne ou de grenadine selon vos goûts (si vous n’avez pas de vieux)
– Remplir avec du Coco Cola
– 1/2 volume de sirop de canne
– 1 rondelle de citron
– Servir frais dans un grand verre

Daïquiri

Rhum blanc et citron vert en quantités égales
Sirop de canne
Agiter, tamiser et servir frais dans un grand verre

Pina Colada

A quantités égales, mélanger rhum, lait de coco et jus d’ananas.
Ajouter de la glace pilée
Servir dans un grand verre

Carte de la route du rhum
La Carte des Rhums de la Martinique

Depaz

  • Plantation de la montagne Pelée
  • 97250 Saint Pierre
  • t: + 596 596 78 13 14
  • f: + 596 596 78 30 28
  • Ouvert du lundi au vendredi de 11h à 16h
  • Samedi de 10h à 15h30
  • Fermé le dimanche

Dillon

  • 9, route de Châteauboeuf
  • 97200 Fort De France
  • t: + 596 596 75 20 20 / Club Dillon: + 596 596 75 00 18
  • f: + 596 596 75 30 33
  • Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h
  • Samedi de 10h à 13h

Hardy

  • Quartier Tartane
  • 97220 Trinité
  • t: + 596 596 58 20 82
  • f: + 596 596 58 20 82
  • Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h

JM Crassous De Médeuil

  • Possibilité de visite en 4X4 du lundi au vendredi.
  • Fond Préville
  • 97218 Macouba
  • t: + 596 596 78 92 55
  • f: + 596 596 78 99 27
  • Ouvert tous les jours de 7h à 16h30
  • Samedi de 7h à 12h30
  • Fermé dimanche et jours fériés

La Mauny

  • Domaine La Mauny
  • 97211 Rivière Pilote
  • t: + 596 596 62 62 08
  • f: + 596 596 62 62 02
  • Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30
  • Samedi de 9h à 13h

Neisson

  • Domaine Thieubeurt – Bourg
  • 97221 Le Carbet
  • t: + 596 596 78 03
  • f: + 596 596 78 03 95
  • Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 17h
  • Samedi de 8h à 12h

Saint-James

  • Bourg
  • 97230 Sainte Marie
  • t: + 596 596 69 50 37
  • f: + 596 596 69 29 60
  • Ouvert tous les jours de 9h à 17h

Trois Rivières

  • 97228 Sainte Luce
  • t: + 596 596 62 51 78
  • f: + 596 596 62 32 13
  • Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h30
  • Samedi de 9h à 12

La Favorite

  • 5,5 km route du Lamentin
  • 97232 Le Lamentin
  • t: + 596 596 50 47 32
  • f: + 596 596 50 49 84
  • Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h

Habitation Saint-Etienne

  • 97213 Le Gros Morne
  • t: + 596 596 57 62 68
  • f: + 596 596 57 54 11
  • Ouvert lundi, mardi, jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 15h
  • Mercredi, vendredi de 8h30 à 13h

Clément

  • Domaine de l’Acajou
  • 97240 Le François
  • + 596 596 54 62 07
  • Tous les jours de 8h30 à 17h30
  • Fermé en Septembre

Bienvenue à Tartane Vue Turquoise 30 rue du Surf

Bonjour et bienvenue chez nous, « Méssyé zé dam bonjou !  »

Vous serez surpris de voir toute une multitude de choses sans même sortir de votre studio Vue Turquoise, le studio Parasol et même le Ti Turquoise.
Des oiseaux de toutes sortes :
–          Des colibris, les oiseaux mouche, oiseaux mythiques des Antilles qui viendront butiner les hibiscus ou autres fleurs du jardin.
–          Des merles des Antilles le mâle noir mais son bec n’est pas orange comme ses cousins européens, sa femelle, de la même taille, est grise.
–          Des sucriers dans les tons jaunes et noirs
–   Des rouges-gorges, pipirits, ou encore des tourterelles et autres.
– Au loin, au-dessus de l’océan des frégates, c’est l’oiseau qui a le piqué le plus rapide des oiseaux marins.
–         Les surfeurs qui attendent la bonne vague (tiens, ils sont dans la rubrique des oiseaux…!)

– Vous verrez aussi les pêcheurs qui partent en mer, sur leurs yoles, avant même le levé du jour et qui pointent à tribord, sur le rocher de la Caravelle (petit îlet sur votre droite).
–          Par beau temps vous verrez à votre extrême gauche, la montagne pelée qui vous dévoilera ses secrets. Si vous la voyez, on dit que vous reviendrez forcément en Martinique. En plus d’être réputée pour être l’île aux belles fleurs « Madinina », près de 1700 espèces florales, la Martinique est aussi l’île des revenants, d’où le dicton : « ou vini, ou ké rivini ! » (tu y es venu, tu y reviendras !).
–          Sur l’horizon à gauche et par temps dégagé, vous apercevrez, l’île de la Dominique (à ne pas confondre avec la République Dominicaine), c’est une île anglaise qui nous sépare de la Guadeloupe.
–          Et si vous avez vraiment de la chance, ça arrive aussi, nous avons vu plusieurs fois, des baleines qui remontent vers le nord, entre mars et avril.
C’est aussi à cette période que la mer est vraiment turquoise, quand les Alizés soufflent, d’où le nom « Vue Turquoise » que nous a suggéré une amie suissesse.
Vous verrez sûrement des lézards :
–          Des mabouyas sorte de tarente, presque transparents, ils se cachent souvent derrière les projecteurs pour capturer les insectes. Ici on dit qu’ils portent bonheur dans une maison. Ne les chassez pas ils sont inoffensifs.
–          L’anoli, l’est lui aussi, un peu plus gros et vert presque émeraude. Les mâles se gonflent pour impressionner et faire les beaux devant les femelles, pour faire penser à ses grands cousins les iguanes. Pour voir ces derniers il vous faudra aller sur l’îlet Chancel, le plus grand îlet de la Martinique au large du Robert.
–          La chenille rasta (reconnaissable à ses couleurs), elle est dévastatrice dans le jardin, elle adore les alamandas et les frangipaniers blancs de Colombie (allez savoir pourquoi ?).
–          Et pour finir ou presque, le crabe de terre, le touloulou, qui fait de jolis trous comme tous les crabes ou encore un Bernard l’hermite.
–          Nous ne quitterons pas cette rubrique sans parler, des petites grenouilles et des cabris-bois qui berceront vos nuits, sur fond de houle.
– Vous verrez peut-être des mangoustes dans le jardin, vous en verrez à coup sûr, si vous faites le tour du sentier sur la Réserve de la Caravelle (à ne pas rater). Il est déconseillé de leur donner à manger, même si elles s’approchent tout près de vous. On dit qu’elles vont perdre leur instinct de chasse.

Pour la petite histoire, elles ont été importées d’Asie par l’homme pour exterminer le terrible serpent de la Martinique le trigonocéphale (il y en a 4 sur le drapeau martiniquais). Là encore, l’homme a montré ses limites, car la mangouste est diurne et le serpent est nocturne. Ils ne se combattent que dans les pitts (la mangouste gagne à tous les coups) où l’on peut aussi voir les combats de coqs (nous ne recommandons pas ces spectacles).
La mangouste, ne voyant pas de serpent, s’est alors rabattue sur les œufs des oiseaux et cela a été une grosse catastrophe écologique, car beaucoup d’espèces ont été décimées en Martinique comme les perroquets.
– Plus repoussant avec sa queue de rat le manikou, l’opossum, il sort surtout la nuit et reste souvent hypnotisé par les phares de voitures.Dans le jardin vous verrez : des arbres du voyageur, cocotiers, gommier, flamboyant, goyavier rose, agrumes, palmiers, multipliants, hibiscus multicolores, bougainvilliers blancs et rouges, alamandas jaunes, cœur de marie, frangipaniers rouges et blancs, lauriers roses, jasmins café, gardénias, ixora et pour parfumer votre terrasse du chèvrefeuille, du jasmin haie et du jasmin d’Arabie…

L’arbre du voyageur ou Ravenala,
celui-ci mesurait 20 cm,
lorsque nous l’avons planté, il y a 8 ans

Vous pouvez cueillir tous les fruits que vous voulez, pour votre consommation personnelle.
Et surtout n’hésitez pas à venir nous voir, si vous avez la moindre question à nous poser.
« Sa ka maché… Tchimbé raid, pa moli » (Ca marche…Tiens bon et ne moli pas)
Malgré plus de 10 ans passés en Martinique, nous ne sommes pas très bon dans le langage créole, demandez plutôt à nos filles, elles sont nées ici, Léna et Juliane, mieux encore consultez le petit lexique que nous avons établi, avec des termes indispensables, pour ne pas trop passer pour un touriste (mais ce n’est pas grave, vous serez quand même « z’oreille » …)

Vive les vacances, nous vous les souhaitons les meilleures possible ou simplement un très bon séjour pour ceux qui travaillent (malheureusement, ça arrive aussi…).
Nous essayons de tout mettre en œuvre pour ça.
« Pani problem, la vi a bel, » (pas de problème, la vie est belle)

Chaleureusement

Karine & Jean-Marc sans oublier Léna & Juliane

Sans oublier Lilie & Téki (les nouveaux occupants des lieux) qui sont heureux de vous présenter tous leur amis

Partir en Martinique, comment voyager en Martinique

Voyage en Martinique :

Pour un voyage en Martinique : que faut-il emporter ?

Billets en poche, Location réservée, Villa en famille ou entre amis, en bungalow ou en appartement,  avant de vous envoler pour la Martinique prenez le temps de bien préparer vos valises et s’assurer de ne rien oublier. Pour éviter les mauvaises surprises lors de votre séjour en Martinique voici quelques conseils pour bien préparer votre voyage en Martinique :

Pour cela nous vous conseillons le site www.vue-turquoise.com avec un grand choix de qualité, tenu par des gens qui vivent et travaillent dans le tourisme en Martinique depuis 20 ans.
Le site est très bien fait avec beaucoup de belles photos.
Ils répondrons à toutes vos attentes sur la Martinique. Ils vous proposeront votre Location pour réussir vos vacances en Martinique et votre location de voiture aux prix les plus bas de  Martinique et avec les grands loueurs de l’aéroport aimé Césaire, pour éviter toutes les mauvaises surprises.

Quels vêtements emporter

Quelques soit la saison durant laquelle vous voyager en Martinique,  assurez vous d’apporter des vêtements légers qui s’adaptent avec le climat chaud de La Martinique, donc n’emportez avec vous que des vêtements d’été.  Toutefois, n’oublier pas de prendre avec vous pantalon léger pour le soir ça devrait être efficace contre les moustiques.  Assurez vous d’emporter aussi des lunettes de soleil.  Si vous avez un chapeau ou une casquette ne l’oubliez pas non plus.  Et enfin pour faire la randonnée le long des cotes et sur la montagne Pelée pensez aussi à mettre dans vos valises des chaussures de marche. Et des serviettes de plage légères, celles de Décathlon sont très pratiques.

Les accessoires à empoter

Pour explorer les récifs de corail et découvrir la vie l’univers sous-marin, n’oubliez pas d’apporter du matériel de plongée, masque, tuba et palmes, emmenez les.  Ici il est très facile de voir des poissons sous l’eau même à quelques mètres du bord des plages.  Attention toutefois à ne rien toucher sauf avec des gants de plongée. Les oursins noirs dans les rochers font assez mal.

Si vous avez un hamac, emmenez-le avec vous. Vous pourrez le tendre entre deux cocotiers à la plage.  Attention aux chutes de noix.

Protection solaire et moustiques

En Martinique, il ne faut pas faire le malin avec le soleil car il tape très fort pensez donc à empoter une crème solaire efficace car même sous les cocotiers à l’ombre, on bronze.

Moustique oblige ! Il faut que vous prévoyiez la lotion anti-moustique indispensable pour votre séjour en Martinique.  Choisissez les versions tropicales des lotions (OFF c’est très bien).