Les Tortues en Martinique

Bonjour,

« Nager avec une tortue ! »

Et oui ! Vous avez les yeux écarquillés, emplis de lumière, à l’idée de vivre un tel moment, un peu comme un enfant à l’approche de Noël !

J’ai une bonne nouvelle : c’est possible et c’est sur les  plages de Martinique ! Anse Noire, les Anses d’Arlet… Un moment de calme, comme si la nature nous ouvrait son intimité le temps d’une danse.

Ce que vous ne savez peut-être pas c’est que d’autres moments privilégiés de la vie des tortues se déroulent sur les plages de Martinique : la ponte puis l’éclosion appelée « Emergence »!

Principalement deux variétés de tortues viennent pondre sur nos plages : les tortues imbriquées( Karet) et les tortues Luth.

La tortue Luth (Dermochelys coriacea) est la plus grande tortue du monde avec sa carapace qui peut atteindre presque 2m et son poids qui peut avoisiner la tonne chez les mâles. C’est également la seule tortue marine à ne pas posséder d’écailles sur sa carapace, mais une peau bleutée tachetée de blanc ayant l’aspect d’un cuir velouté.

Grande voyageuse, elle vit de préférence dans les eaux chaudes de l’Océan Atlantique, Indien, Pacifique et en Mer Méditérannée. Certaines Luth ont cependant été observées dans les eaux froides de Norvège. Son alimentation est composée essentiellement de méduses (qu’elle confond malheureusement parfois au péril de sa vie avec des sacs plastiques), mais aussi de poissons ou crustacés.

tortue luth sur plage du Diamant en Martinique

tortue luth sur plage du Diamant en Martinique

Elles viennent pondre sur les plages de Martinique, plus particulièrement entre mars et juin. Elles arrivent généralement de nuit, 2 heures avant la pleine mer (marée haute), creuse son nid avec ses nageoires arrières qu’elle incurve en forme de grosses spatules, puis pond un peu plus d’une centaine d’oeufs parmi lesquels un certain nombre sont infertiles. Elle reviendra ainsi pondre 5 à 7 fois durant la saison. 60 à 62 jours plus tard, les oeufs donnent naissance à de minuscules tortues d’environ 7 cm, qui émergent du sable pour se rendre à la mer… et qui, si elles échappent à leurs nombreux prédateurs (chiens, crabes, carnassiers marins, oiseaux, etc), reviendront peut-être quelques années plus tard pondre à leur tour dans cette même région…

K.M. (merci à Isa.B. pour ses recherches)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s